Zootrope

Retour à la Collection

Zootrope

APPAREIL OPTIQUE, PRÉCURSEUR DU CINÉMA, FONDÉ SUR LE PHÉNAKISTISCOPE.
INVENTÉ, EN 1834, PAR LE MATHÉMATICIEN ANGLAIS WILLIAM HORNER.

À un instant donné, le cheval au galop cesse-t-il de toucher le sol ?

L’oeil humain ne peut le percevoir, mais durant un court instant le cheval au galop a bien les quatre pattes en l’air. En 1872, le chercheur et photographe britannique Eadweard Muybridge est chargé de photographier les différentes étapes du galop afin de le démontrer. Pour ce faire, il invente un obturateur mécanique pour capturer l’instant, (d’où le terme “instantané” appliqué à des photos sans pause) car l’obturateur manuel utilisé à cette époque, étant trop lent, ne permet pas d’obtenir une image nette. C’est ainsi, qu’il constate qu’effectivement, le cheval “vole”. L’expérience sera renouvelée en 1878, avec une série d’innovations techniques qui améliorent le résultat. Les images obtenues sont alors publiées dans la revue “Scientific American”, et sont utilisées ici, dans le zootrope que vous voyez.
Le cinéma n’allait pas tarder!


En 1878, Eadweard Muybridge met en place un ingénieux dispositif pour saisir les phases du galop d’un cheval. Lors de sa course, l’animal rompait les cordes qui étaient chacune connectées aux déclencheurs d’un appareil photo.