Chambre noire de Vermeer

Retour à la Collection

Cet instrument optique permet d’obtenir la projection d’une image sur une surface intérieure de l’appareil. La chambre noire (en latin, camera obscura) est l’un des dispositifs les plus anciens qui conduisirent au développement de la photographie, d’où son nom, “chambre photographique”. La première mention connue de cet appareil se trouve dans les écrits du philosophe chinois Mozi et remonte au Ve siècle av. J.-C. Un siècle après, Aristote confirmera ces théories en construisant une chambre noire, la première dont fait état l’histoire. Mais ce n’est qu’à partir du XVIIe siècle, que l’on inclura des lentilles dans l’orifice de la caméra, améliorant ainsi considérablement la définition et la luminosité. Selon des études réalisées, plusieurs artistes, en particulier le peintre Johannes Vermeer, obtinrent une reproduction de la réalité comme jamais auparavant, avec un appareil photo similaire à celui que nous avons construit. Plus tard, en 1822, Nicéphore Niepce, considéré comme le premier photographe de l’histoire, découvrira comment fixer définitivement une image sur le papier avec du bitume de Judée, tout en utilisant la caméra obscura.

Voir aussi “Chambre noire


“La table servie” est l’une des premières photographies de l’histoire attribuée à Nicéphore Niépce, datant des années 1820 ou de 1833.