Automate Metropolis

Retour à la Collection

Automate Metropolis inspiré du film culte de Fritz Lang.

Machine qui imite la figure et les mouvements d’un être animé. On trouve les premiers automates dans l’Égypte Antique (2500 ans av. J.-C.) et parallèlement en Chine et au Japon (2000 ans av. J.-C.) où les sacerdotaux et les empereurs les utilisaient afin d’exercer leur pouvoir sur le peuple ignorant. Avec le temps les mécanismes se perfectionnent. Au XVIIIe siècle, grâce aux avancées de l’horlogerie, surgissent les automates les plus parfaits des mains d’horloger comme Jacques de Vaucanson (1709), Pierre Jaquet ­Droz (1721) ou encore l’horloger et l’illusionniste Robert ­Houdin, né en 1805.


METROPOLIS

Réalisé en 1927 par le réalisateur allemand Fritz Lang, Metropolis est l’un des premiers films de science-fiction mettant en vedette un robot. Bien que son message soit controversé, il est toujours considéré comme l’un des grands chefs-d’œuvre du cinéma. En 2008, la version originale, disparue pendant plus de 80 ans, est découverte à Buenos Aires.